Les conseils d’entretien qui sauvent votre soutien-gorge | Miss Mary of Sweden
Aller au contenu principal
Refunded Returns

Les conseils d’entretien qui sauvent votre soutien-gorge

Si vous faites l’investissement d’un soutien-gorge de qualité, vous désirez en profiter le plus longtemps possible. Avec un peu plus d’amour et de soin, vous pouvez prolonger notablement la vie de votre soutien-gorge. Voici nos meilleurs conseils pour prendre le meilleur soin de votre soutien-gorge !

Combien de temps un soutien-gorge tient-il en réalité ? La réponse n’est pas très facile, car cela dépend, d’une part, de la qualité du soutien-gorge et, d’autre part, du tissu dont il est fait, comment il est lavé et son intensité d’utilisation. Un véritable soutien-gorge de qualité fabriqué par un spécialiste est normalement fait pour tenir plus longtemps qu’un soutien-gorge que l’on trouve chez les grandes chaînes de vêtements. Cependant, même un soutien-gorge de la meilleure qualité ne dure pas éternellement. En général, on dit que la durée de vie d’un soutien-gorge est d’environ deux ans, mais beaucoup de femmes les utilisent beaucoup plus longtemps. On peut simplement prolonger la durée de vie du soutien-gorge en en l’entretenant avec un peu plus de soin et d’amour.

”Si le soutien-gorge peut reposer entre les utilisations, sa durée de vie est prolongée.”

 

POURQUOI IL EST RECOMMANDÉ D’ALTERNER LES SOUTIENS-GORGE
L’un des meilleurs conseils pour prolonger leur durée de vie est d’avoir plusieurs soutiens-gorge en alternance. Le nombre idéal est un certain nombre de soutiens-gorge pour varier. Si vous utilisez un seul et même soutien-gorge plus d’un jour de suite, il sera usé plus vite. Votre soutien-gorge doit pouvoir « reposer » entre les utilisations. Cela parce que les fibres textiles doivent se reprendre, en particulier les soutiens-gorge contenant de l’élasthanne, ce qui est le cas de presque tous les soutiens-gorge aujourd’hui sur le marché.

”Les fibres textiles ont besoin de se reprendre pour conserver leur élasticité”

L’élasthanne fait qu’un tissu élastique ne perd pas sa forme. Si, par exemple, le dos avait été fabriqué à 100 % en jersey de coton, il aurait été détendu et perdu sa forme après une courte période d’utilisation. Cependant, malgré l’élasthanne, le soutien-gorge ne sera pas « réactif » pour toujours. C’est pourquoi les fibres textiles doivent reposer et avoir la possibilité de se rétracter entre les utilisations. Une nuit de repos ne suffit pas mais bien quelques jours. Lorsque votre soutien-gorge est détendu et vous semble trop grand à l’agrafage, minimum, il est temps d’en changer.

CONSERVEZ VOTRE SOUTIEN-GORGE CORRECTEMENT

 ”Fermez le soutien-gorge, repliez les bretelles et conservez le soutien-gorge à plat”

Conservez de préférence vos soutiens-gorge à plat, par exemple un tiroir de commode. Placez-les les uns derrière les autres, surtout si vous avez des bonnets rembourrés. En ce cas, ils se soutiennent mutuellement. Un avantage supplémentaire est que vous avez une bonne vue de vos soutiens-gorge et qu’ils ne vont pas s’emmêler. Il y a une raison pour laquelle les boutiques de soutiens-gorges rangent souvent leurs soutiens-gorge à plat comme cela, au lieu de les suspendre sur des cintres.

VOICI COMMENT LAVER VOTRE SOUTIEN-GORGE
Vous n’avez pas besoin de laver votre soutien-gorge après chaque utilisation. Il suffit de le laver après environ trois fois. Un soutien-gorge qui a des bandes de silicone (ce qui est fréquent notamment à l’intérieur des bonnets en dentelle ou dans les soutiens-gorge sans bretelles) doit être lavé plus souvent. La sueur peut, en effet, attaquer et détériorer la silicone.

Suivez toujours les consignes de l’étiquette de conseils de lavage attachée à votre soutien-gorge. En général, un soutien-gorge à armature ne doit jamais être lavé en machine, même dans un sac de lavage. Pour les soutiens-gorge Miss Mary, nous recommandons le lavage main pour les soutiens-gorge à armature et le lavage délicat en machine pour les soutiens-gorges sans armature.

Ne lavez pas les soutiens-gorge blancs avec les soutiens-gorges de couleur ou noirs. Pensez aussi que certaines couleurs déteignent, et évitez donc de mélanger les couleurs n’importe comment. Lisez attentivement l’étiquette de lavage s’il doit être lavé séparément.

”Utilisez des lessives couleur même lorsque vous lavez des soutiens-gorge blancs”

Boutonnez toujours le soutien-gorge au dos lorsque vous le lavez. Cela empêche que l’agrafage dos ne s’accroche dans une dentelle ou un autre tissu délicat. Lorsque le soutien-gorge est fermé, les bretelles ne tourneront pas ni ne se tordront ou s’emmêleront.

Utilisez un produit de lavage doux pour le linge couleur. Cela même avec les vêtements blancs, car le tissu blanc n’est pas naturellement blanc mais est coloré en blanc. Utilisez surtout des produits spéciaux de lavage adaptés pour les sous-vêtements. Évitez les produits contenant des agents de blanchiment ou de l’alcool.

Lavez à la main dans une bassine ou un lavabo bien nettoyés. Si le soutien-gorge est fragile, utilisez de l’eau froide. L’eau froide permettra au soutien-gorge de tenir plus longtemps. Aucun soutien-gorge ne doit être lavé à l’eau très chaude car cela peut détériorer l’élasticité. Laissez le soutien-gorge tremper, de préférence plusieurs heures pour que les cellules mortes disparaissent vraiment. Laissez de préférence tremper pendant une nuit. Frottez ensuite précautionneusement le soutien-gorge en insistant sur l’intérieur des bonnets et sous les aisselles, là où le soutien-gorge est souvent le plus sale. Videz l’eau et rincez soigneusement le soutien-gorge à l’eau courante.

Si votre soutien-gorge sans armature supporte le lavage en machine, utilisez le programme de lavage délicat. Evitez l’essorage. Ne lavez pas dans une machine vraiment pleine. Utilisez toujours un sachet de lavage qui convient aux sous-vêtements pour protéger le soutien-gorge d’autres vêtements, par exemple des vêtements de sport munis d’auto-agrippants. Le sachet de lavage évite aussi aux soutiens-gorge de s’emmêler les uns dans les autres. Evitez de laver vos soutiens-gorge avec des vêtements lourds comme des jeans, des vestes ou des pulls épais.

Ne mettez jamais votre soutien-gorge au sèche-linge. La chaleur du sèche-linge détériore l’élasticité du vêtement et détruit l’élasthanne. 

 

VOICI COMMENT FAIRE SÉCHER VOTRE SOUTIEN-GORGE
Si votre soutien-gorge a des bonnets ou des bretelles rembourrés, tirez sur le rembourrage pour qu’il ne rétrécisse pas.

Etirez aussi la couture dans laquelle se trouve l’armature. Cela pour empêcher cette couture de rétrécir. Si elle rétrécit, l’armature risque de sortir de la couture.

Pressez avec précaution l’eau du soutien-gorge, ne le tordez jamais. Repliez une serviette éponge sèche autour du soutien-gorge et pressez et appuyez précautionneusement pour que la serviette absorbe l’eau superflue du vêtement humide.

”Après lavage, tirez sur la couture autour de l’armature.  
Cela empêche l’armature de sortir”

Lorsque vous suspendez le soutien-gorge pour qu’il sèche, ne le suspendez pas par les bretelles car elles peuvent s’étirer à cause du poids du vêtement humide. Suspendez plutôt le soutien-gorge de manière à ce que le milieu, entre les bonnets, soit au-dessus du fil à linge.

Les vêtements fragiles doivent parfois être séchés à plat.

Ne conservez jamais un soutien-gorge humide dans une penderie. Laissez-le sécher complètement après lavage.

LES BONS SOINS VOUS MÈNERONT LOIN
C’étaient là quelques astuces sur ce que vous pouvez faire pour profiter le plus possible de votre soutien-gorge.

Si vous avez investi dans un soutien-gorge de qualité et que vous avez trouvé votre véritable favori, il faut que vous puissiez en profiter pendant longtemps.

Ajouter un commentaire