Dans les tiroirs de Miss Mary : les sous-vêtements des joyeuses années 80 | Miss Mary of Sweden
Aller au contenu principal
Refunded Returns

Dans les tiroirs de Miss Mary : les sous-vêtements des joyeuses années 80

La mode des années 1980, tout le monde s’en souvient sans doute, avec ses énormes épaulettes, ses pantalons de ski, ses couleurs fluo et ses permanentes de caniches. Et les sous-vêtements, comment étaient-ils ? Aussi marqués que le reste de la mode ? Nous avons feuilleté de vieux catalogues et découvert de tout, depuis les culottes en tissu éponge jusqu’aux articles baptisés Minusbyst. Suivez-nous pour un retour aux images d’avant.

C’est le moment de feuilleter les catalogues de vêtements de Miss Mary datant des années 1980. À l’époque, nous faisions aussi des vêtements ordinaires, en outre des sous-vêtements pour lesquels nous sommes surtout devenus célèbres par la suite.



Que peut-on dire de nos chères années 1980 ? La mode de certaines décennies se distingue plus que d’autres par son style typé, et les années 1980 en font partie. Imaginez le disco, les bandanas, les pantalons de ski, les épaules largement rembourrées, les couleurs fluo et pastel. Les chaussettes tubes dans des escarpins et les bas de pantalons enfoncés dans les chaussettes. Les grandes chemises et les larges ceintures. Les pantalons sarouel, les jupes bulles, les volants et les manches gigot. Le body sous les pantalons ou la jupe. Les sweaters et les pantalons de jogging avec des impressions assorties. D’amples tenues de jogging, de préférence en vert menthe, en jaune ou en rose. La double page ci-dessus est extraite de notre catalogue d’été 1988.



LES SOUS-VÊTEMENTS DES ANNÉES 1980
Quant aux sous-vêtements, il s’est passé beaucoup de choses dans les années 80, même si le temps semblait parfois s’arrêter. Les corsets se vendaient encore bien dans notre gamme, donc cela ne nous changeait pas des années 1970. Voyez ci-dessous une présentation typique de nos corsets, vers 1985. On voit immédiatement, à la coiffure et au maquillage, que la photographie date des années 80, mais les vêtements sont plus intemporels.



Un look moins sculptant et plus moderne se retrouve dans notre série de vêtements fonctionnels pour allergiques et pour tous ceux qui exigent une qualité élevée. C’était là une « Nouveauté mondiale ». Tous nos articles étaient testés par l’Institut national suédois d’essai des matériaux et de recherches ! C’est une évidence, de nos jours, que tous les tissus utilisés sont hypoallergéniques et doux à la peau. Notre série hypoallergénique se composait de vêtements tout blancs, dont un bon nombre seraient aussi adéquats aujourd’hui. On y trouvait des soutiens-gorge, notamment des soutiens-gorge moulés pour t-shirts, des caracos, des bodies, des chemises de nuit, des vêtements confortables et des teddies. Les teddies étaient des combinaisons pantalons amples avec un élastique à la taille, un succès pendant toutes les années 1980 et 1990. 



Pendant les années 1980, les culottes étaient souvent de couleurs et de motifs éclatants. Les tissus pouvaient souvent être en différentes qualités de tissu éponge, ce qui n’est pas très fréquent de nos jours pour des culottes. Une tendance appréciée dans les années 1980 était les culottes dites « semainier », en paquets de sept, chacune indiquant un jour de la semaine. Nous avions aussi une série de culottes hebdomadaires avec une cordelière. Il y était écrit Lundi peut-être, Mardi demain, Mercredi si, Jeudi non, Samedi essayez encore et Dimanche pas aujourd’hui. Ce qui permettait de les utiliser n’importe quel jour.



Regardez les motifs et les couleurs des autres modèles de sous-vêtements, ils ne sont pas aussi « criards » que ceux des culottes. Les bodies avaient des motifs à succès comme ce cachemire frais en tons de gris ou ce motif estival en bleu et abricot. 



DES SOUTIENS-GORGE POUR BUSTES ”MINUSBYSTEN” OU POUR LE SPORT
Dans les années 1980 fleurissait l’expression mystérieuse « BUSTE MINUS ». Si vous vous demandez ce que c’était, eh bien c’est ce que l’on appellerait aujourd’hui un minimiseur. Le MINUS BYST existait comme corset ainsi que comme soutien-gorge sans armature, en bonnets C et D.

 


Quelques années plus tard, nous lancions un minimiseur avec armatures. Celui-ci avait une allure jolie et élégante avec ses dentelles, ses bretelles minces, et son bord inférieur surhaussé devant. Il ressemble assez aux soutiens-gorge à armature d’aujourd’hui.

Vers 1985, nous avons commencé à baptiser nos produits de noms propres comme MARY LÉGER, MARY JOLIE, MARY COOL, MARY SUN, MARY LUCK, MARY FREE, MARY PERFECT, MARY CLASS et MARY GRACE.

Nous avons lancé en 1984 notre premier soutien-gorge de sport à proprement parler et nous l’avons appelé MARY SPORT. Il est intéressant de voir qu’il ressemblait bien, par son aspect, à un soutien-gorge conventionnel. Les tissus fonctionnels typiques qui détournent la chaleur et l’humidité, dans lesquels sont confectionnés les soutiens-gorge de sport d’aujourd’hui, n’existaient pas à l’époque.





Nous avions aussi un ensemble de jogging composé d’un soutien-gorge et d’une culotte, baptisés MARY RUN et MARY JOGGING.




On se concentrait beaucoup sur les différentes fonctions des vêtements, comme, par exemple, ce que nous appelions le renfort breveté Nadia, qui a connu un succès mondial. Le renfort Nadia, placé dans le bas bonnet, contribuait à remonter la poitrine.



La nouveauté la plus originale en soutiens-gorges pendant les années 1980, c’est sans doute le « soutien-gorge naturel ». Ses bonnets ont des bouts de seins intégrés qui apparaissent clairement sous le pull-over ou le chemisier. De cette manière, l’illusion était que l’on ne portait pas de soutien-gorge, avec un « profil naturellement beau ». Au contraire, l’idéal d’aujourd’hui est que les bouts de seins ne se voient pas sous le pull. Le soutien-gorge Naturel a eu un grand succès, il existait en bonnets A et B.

 

DES VÊTEMENTS SCULPTANTS DANS TOUTES LEURS VARIÉTÉS
Pendant les années 1980, nous avons élargi notre gamme de plusieurs vêtements en coton. Nous poussions dur pour mettre en avant différentes qualités de coton et Lycra dans les séries de corsets.




Il est encore plus amusant de voir que notre tissu en coton et Lycra, que nous appelons aujourd’hui DIAMOND et qui est encore utilisé, existait déjà dans les années 1980. Même si la mode et les vêtements ont évolué depuis, ce tissu de qualité est toujours apprécié. Pendant longtemps, nous avions un droit exclusif sur ce merveilleux tissu.




Voici nos articles Diamond d’aujourd’hui. Ils existent désormais, en plus du blanc, en noir et en beige.



Par la suite, pendant toutes les années 1980, il n’existait que des bonnets A à D (et DD dans certains cas) dans notre gamme de soutiens-gorge et de corsets. Notre gamme de corsets la plus connue pendant plusieurs dizaines d’années s’appelait GARANTI, lancée dès les années 1960. Nous l’avions sortie en noir dans les années 1970, mais, dans les années 1980, le noir a cédé le pas au beige, qui se vendait mieux.



En 1982, nous avons lancé un corset à jambes avec une gaine extérieure, réglable en quatre positions pour un soutien parfait du ventre et du dos. 



L’année suivante, nous sortions un corset à jambes, sans soutien-gorge, combinable avec un soutien-gorge au choix. Le corset avait des bretelles et ne descendait pas, de dos il ressemblait à un caraco. Il avait nécessité plusieurs années de développement de produit. 



Une autre solution ingénieuse était un corset à jambes avec fermeture à glissière au milieu du ventre pour « alléger la pression du corset », par exemple en position assise ou si l’on avait mangé plus que d’habitude.



Mais tout n’était pas aussi couvrant et sculptant. La série ROMANTIC COLLECTION se composait de sous-vêtements de dentelle noire, d’un genre bien plus sexy. 


 

LES INSTANTS DE CONFORT, SUR LE CANAPÉ ET LA PISTE DE SKI
En outre des culottes, des soutiens-gorges et des corsets, nous vendions aussi des fonds de robe, des jupons ou « des culottes de dessous » comme on disait, au lieu de fond de jupe. Ces articles étaient en tissu antistatique pour que les vêtements aient un beau tombé. 


 

Les articles les plus dans le vent étaient aussi les chemises de nuit et les robes de chambre de différents styles, en éponge, en velours ou en tissus soyeux, avec des dentelles.




Les vêtements thermiques bien chauds étaient toujours un succès et un élément évident de chaque catalogue d’hiver. Nous avions lancé les vêtements thermiques dans notre gamme dès les années 1970. Ils sortaient maintenant dans une nouvelle série en fibre textile Rhovylon, antiallergénique, ininflammable et hydrofuge. Parfait pour une journée de ski et pendant la saison froide.

Miss Mary a toujours été à l’avant-garde du développement de produit et nous testons les dernières technologies de tissus fonctionnels, qu’il s’agisse de vêtements thermiques chauds ou de sous-vêtements à proprement parler.

N’est-ce pas qu’il est merveilleux de voir comment la mode a évolué au cours des années ? Certaines choses ne changent pas, certaines vous manquent alors qu’il y en a d’autres qui ne vous font pas regretter les temps passés. Les tendances vont et viennent, mais le style et le confort demeurent.  

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.